Quand Lulu raconte...

19 avril 2019

Ma fin du monde - Ash is on another way...

 

Ouais, c'est pas la fin du monde. Il parait. 
La vie continue sa ronde. Il parait. 
Et comment on fait sans toi ? Comment l'Univers il fait sans toi ?... 
J'ai ton sourire gravé sur mon âme à tout jamais. 
Et je donnerais n'importe quoi pour te serrer fort contre moi, encore une fois. 
Je me promène sous ton soleil, à l'endroit de tes tous premiers pas.
Je pense à Adèle, comment elle fait sans toi ?....
Trou béant à la place du coeur, le vide que tu laisses, c'est juste insupportable, bordel. 

Un jour, un autre jour, beaucoup plus tard, j'arriverai peut-être à vivre avec ton absence, va savoir. 
Le souvenir de ton sourire est comme une main posée sur ma joue, qui finira par me faire du bien. 
Sauf que pour l'instant il me brûle, me transperce la peau, me fait chialer parce que j'avais pas terminé. J'avais à peine commencer à t'aimer. 

Dix ans de toi, quel putain de beau cadeau, quand même. 

Posté par Lulu Berlue à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2015

Mots d'autres

Et puis il avait prononcé le mot "tumeur". Un des mots de la langue française qui m'effraye le plus. 

Tout comme "gérer", "fraction", "bilan", "juilletiste", "chroniqueur", "consanguin", "ponction", "derechef", "râpeux". 

 

David Foenkinos - Je Vais Mieux

Posté par Lulu Berlue à 17:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mars 2015

Subterfuge

Pour faire illusion, 
Pleurer sous la douche, 
Mettre ça sur le dos du savon. 

Posté par Lulu Berlue à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2015

Enclume

Y'a des matins qui pèsent des tonnes. 
Y'a des matins à l'eau salée. 
Des matins qui peuvent t'étouffer s'ils le voulaient. 
Tu les laisseras pas faire, seulement s'avancer. 
Des réveils difficiles, mais des envies de vie. 
Y'a des matins qui pèsent des tonnes, aussi lourds à porter que le poids de la liberté qu'on a choisie. 

Posté par Lulu Berlue à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2015

Turbulences

Turbulences.

Tri.

Trauma.

Trop pratique, pathétique.

Taboulet, sans poulet.

Tord.

Taire.

Terre.

Terriblement amère.

Têtue.

Tendue.

Ténu, le fil qui retient l'équilibre fragile.

Toux.

Tout.

Tourbillon d'amour au creux du bide.

Tare.

Tabouret.

Templiers.

Tablier.

Tant de peurs rassemblées.

T'en aller.

Tendre l'oreille ou les lèvres rosées.

T'étirer.

T'oublier, te retrouver.

Turbulences.  

Posté par Lulu Berlue à 08:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]